C'est quoi la névrose

C’est quoi la névrose ?

C’est quoi la névrose ? (Question Psy #12)

Avant tout un ancien terme et un fourre-tout !

Depuis le début des années 1980 (DSM-III), le terme névrose n’est plus utilisé. S’il reste employé en France, le concept n’est plus enseigné en facultés depuis une dizaine d’années. C’est un véritable fourre-tout en ce sens qu’il désigne :  « tout ce qui n’est pas un autre trouble ». Toutefois beaucoup de gens l’utilisent encore : des membres de votre famille au patron de votre entreprise. Alors autant maîtriser parfaitement ce qu’il désigne. J’ai préparé ci-dessous un condensé des informations les plus importantes à retenir :

🥱 C’EST QUOI LA NEVROSE  ?

Le terme vient du modèle psychanalytique Freudien. Deux critères sont nécessaires pour le valider :

1 – D’abord, la personne qui en souffre n’est pas en rupture avec la réalité (psychose) et a bien conscience de ses dysfonctionnements psychiques mais ne peut s’en défaire par la simple volonté.

2 – Ensuite, on repère simplement des symptômes liés à un mal-être : difficultés relationnelles, angoisses, conflictualité interne, … C’est donc très vaste !  Vous comprenez maintenant pourquoi je parle de « fourre-tout »… C’est en ce sens que vous entendrez d’ailleurs souvent l’expression : « on est tous un peu névrosés ! », parce qu’il est impossible de ne pas s’y reconnaître un peu.

😄 C’ETAIT QUOI LES DIFFERENTS TYPES DE NEVROSES :

A – La névrose d’angoisse : caractérisée par une angoisse diffuse (doute, insécurité, appréhension permanente) et des crises de panique sans cause déclenchante apparente.

B – La névrose hystérique : le sujet cherche à attirer l’attention des autres, recherche intensément l’affection de son entourage, dramatise l’expression de ses émotions qui sont souvent changeantes. Les somatisations sont courantes (c’est le fait d’avoir une répercussion des pensées sur le corps) : crises de nerf, tremblements, sensations de boule dans la gorge, troubles gastriques…

C – La névrose obsessionnelle : se caractérise par la survenue de pensées obsessionnelles, qui arrivent même si le sujet tente consciemment de les freiner. C’est l’exemple de l’intrusion d’une idée, ressentie par le patient lui-même comme étrangère à sa volonté, absurde ou répréhensible, qui engendre une lutte anxieuse destinée à l’écarter. Les symptômes obsessionnels sont souvent maintenus secrets et sont sources de honte.

D – La névrose compulsive : est un besoin d’accomplir un acte absurde, ridicule ou gênant, malgré les efforts effectués par le sujet pour y résister. C’est l’exemple du lavage de mains 5x avant de quitter l’appartement. Ce rituel a pour projet d’empêcher la survenue d’une catastrophe : c’est la fameuse pensée magique.

E – La névrose phobique : définie comme une crainte angoissante déclenchée par un objet, une situation ou une personne, n’ayant pas en eux-mêmes de caractère objectivement dangereux. Souvent associé à un comportement d’évitement social, timidité, hyperémotivité, état d’alerte constant et/ou immaturité.

Mémorisez cela et vous aurez l’essentiel la prochaine fois que vous entendrez parler de névrose !

Ah… mince… vous vous y retrouvez un peu c’est ça ? C’est normal ! Je ne connais personne qui ne se retrouve pas dans un des critères ci-dessus. Alors quand faut-il consulter ? Simplement lorsque vous sentez que cela devient invivable. C’est là que le travail intérieur commence ! 💪

_

🎁 Vous avez une question psy ?
Foncez en commentaires ! Certaines feront l’objet d’un prochain article.

📜 Envie de lire un autre post ?
Article précédent : Est-il dangereux de réveiller un somnambule ? (Question Psy #11)

✔ Qui suis-je, avis google, infos, rdv :
monpsychologueantibes . com

_

#maximetarcher #psychologueantibes #questionpsydujour #psyantibes #psychotherapie #maximetarcherdoctolib #avispsychologue #psychologue #avispsychologueantibes #doctolib #doctolibmaximetarcher

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :