Est-il dangereux de réveiller un somnambule ?

Est-il dangereux de réveiller un somnambule ? (Question Psy #11)

Le somnambulisme est un trouble du sommeil dont l’origine est neurologique. Les enfants sont plus souvent touchés par ce phénomène, qui ressemble à des déambulations dans la maison (ou le jardin…) pendant la nuit. La durée de la crise est souvent courte (une dizaine de minutes). C’est souvent un véritable choc pour les témoins de voir quelqu’un parler seul ou effectuer des actions sans en avoir vraiment conscience.

🧠 QUE SE PASSE T-IL DANS LE CERVEAU ?

Habituellement, lorsque nous entrons en sommeil paradoxale, l’activité du rêve commence. Afin d’éviter que l’on puisse se faire du mal, notre cerveau débranche les fonctions motrices et nous sommes comme paralysés. C’est la fameuse sensation lorsqu’on est très fatigué : d’un coup notre corps semble chuter, nos muscles se désactivent et notre bouche s’ouvre. De cette manière, lorsque nous rêvons que nous courrons, nos muscles ne suivent pas le mouvement. Mais chez les somnambules, cette inhibition est levée et ils peuvent donc se mettre à déambuler librement dans la maison alors même qu’ils sont toujours endormis.

🧨 EST-CE DANGEREUX ?

Réveiller un somnambule… équivaut donc à réveiller une personne en train de rêver. Il n’y a pas de risque biologique à proprement parler, mais des précautions sont tout de même à prendre, car la douceur s’impose :

Imaginez-vous somnambule. Vous êtes dans un rêve, persuadé d’être dans votre lit, lorsque soudain vous vous réveillez dans le jardin, en pyjama et dans un buisson de ronces. Le rêve n’a pas encore totalement été chassé et vous allez bien mettre quelques secondes à recouvrer vos esprits ! Vous vous trouverez alors totalement désorienté. Alors que faire si vous êtes témoins d’une crise de somnambulisme ? Est-il dangereux de réveiller un somnambule ? Faut-il réveiller le dormeur ou le laisser vaquer à ses déambulations ?

La conduite préconisée est de faire en sorte d’éviter les chutes, tout en raccompagnant tranquillement le somnambule jusqu’à son lit, sans même le réveiller. Attention cependant car durant l’épisode, le somnambule pourra devenir nerveux et même se montrer violent. C’est parce que les zones de son cerveau responsables de son instinct de survie s’activent plus rapidement que celles liées aux décisions rationnelles.

😨 QUE FAIRE EN CAS D’URGENCE ?

Votre collègue somnambule commence à manipuler le couteau de la cuisine ou à jouer les funambules sur le rebord du balcon ? La méthode douce n’est plus de rigueur. Dans ces moments, il est conseillé de le réveiller par la parole, en l’appelant d’une voix forte et haute. Evitez au maximum le réflexe qui consiste à le secouer, cela pourrait placer le somnambule dans un espace intérieur anxiogène, où il n’arriverait pas à déterminer la provenance du mouvement induit. Il pourrait alors s’énerver…! Privilégiez autant que possible la voix pour le ramener et tout devrait bien se dérouler.

_

🎁 Vous avez une question psy ?
Foncez en commentaires ! Certaines feront l’objet d’un prochain article

📜 Envie de lire un autre post ?
Article précédent : “Comment éviter au maximum la procrastination ?”

✔ Qui suis-je, avis google, infos, rdv :
monpsychologueantibes . com

_

#maximetarcher #psychologueantibes #questionpsydujour #psyantibes #psychotherapie #maximetarcherdoctolib #avispsychologue #psychologue #avispsychologueantibes #doctolib #doctolibmaximetarcher

1 réflexion sur “Est-il dangereux de réveiller un somnambule ?”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :