« J’ai des idées noires et je pense parfois au suicide. Pouvez-vous m’aider ? » (Question psy du jour – #1)

(#1 – Question psy du jour) « J’ai des idées noires, plus rien n’a de sens et je pense parfois au suicide. Pouvez-vous m’aider ? »

___

Oui, évidemment !

Une phrase qui m’inspire dit : « *c’est dans l’heure qui précède l’aube qu’il fait le plus noir* ». Car un profond malêtre est souvent le signe qu’il est temps de changer rapidement quelque chose dans notre vie… ou de remettre du sens là où il n’y en a plus.

Penser à la mort est parfois la façon dont notre inconscient pointe ce qui doit mourir en nous : un comportement, une mauvaise habitude, un souvenir, une émotion … Le message est simple : « Je dois mourir à quelque chose pour renaître à autre chose ». Il n’est pas nécessaire que ce qui meurt soit le corps physique, même si on a des pensées en ce sens. Une bonne mort symbolique permet de repartir sur de bonnes bases, tout en acceptant de ne pas fuir dans la mort les défis qui arrivent. Car le changement est un véritable combat. Il n’est jamais facile de contacter le courage de changer lorsqu’une routine est installée, qu’on est habitué à la souffrance ou qu’on ne voit aucune solution. C’est là qu’un point de vue extérieur est souvent d’une grande aide.

Il y a une citation de Marcel Proust que j’aime beaucoup qui dit : « *La maladie est le plus écouté des médecins : car à la bonté ou au savoir on ne fait que promettre ; mais à la souffrance on obéit* ». De la même manière qu’un chat va se purger en mangeant de l’herbe, notre être a parfois besoin d’un très fort signal pour passer à la moulinette du changement. Le changement n’est jamais agréable, surtout lorsqu’il s’impose dans une existence solidement construite. Plus nos croyances sont fortes :

« Je ne veux pas quitter mon conjoint même s’il me bat »,

« Je ne peux pas quitter mes parents car je leur dois tout »

« Je ne peux pas quitter mon emploi même si je subie du harcèlement car je dois nourrir mon enfant »

plus la pression du changement sera forte.

C’est là que le psychologue arrive pour vous filer un coup de pouce et aller puiser le courage au fond de vous, afin de ne plus avoir peur du changement et de remettre enfin la joie là où elle s’est tarie.

___

On avance ensemble ? Maxime Tarcher – Psychologue en cabinet sur Antibes et en vidéo. Prise de rendez-vous rapide sur Doctolib ou sur le site maximetarcher . com

___

#maximetarcher #psychologueantibes #questionpsydujour #psyantibes #psychotherapie

%d blogueurs aiment cette page :